mercredi 18 septembre 2013

Raplaplat ? Et si vous faisiez un tour du côté de vos besoins ?


Je me sens raplapla… je manque de peps… le temps me déprime… j'aime pas l'automne !
Certains jours, nous constatons que notre énergie n'est pas au top !
Je vous propose un outil pour y réfléchir et vous reconnecter à ce qui vous fait vous lever le matin !
Observez cette pyramide.
Qu'en comprenez-vous ?


Cette pyramide est ma compilation de la pyramide de Maslow, remodelée en fonction de mon expérience de formatrice et illustrée pour le plaisir ;-)

Abraham Maslow, psychologue américain (1908-1970) a étudié les émotions négatives et leurs corollaires positifs : la motivation et la satisfaction. Ainsi, il a modélisé les différents besoins humains sous forme d'une pyramide.
Schématiquement, l'être humain satisfait graduellement ses différents besoins, ceux du bas de la pyramide devant être satisfaits en premier, afin d'accéder à ceux des niveaux supérieurs.

Les besoins prioritaires sont les besoins physiologiques, puis les besoins de sécurité et de repères, les besoins de liens sociaux, enfin les besoins d'accomplissement et de réalisation de soi.

Vous avez certainement constaté qu'il est compliqué d'être actif dans la journée, si vous n'avez pas suffisamment dormi ou mangé… De même, savoir que l'on va rentrer dans son "home, sweet home" à la fin de sa journée, y retrouver sa famille, son chat... est sécurisant. Les échanges que l'on a pu avoir avec les personnes que l'on a croisées colorent la journée, parfois en gris, parfois en rose ! A plus long terme, les besoins essentiels d'accomplissement et de réalisation sont accessibles lorsque les autres besoins sont satisfaits.

Cette pyramide, qui schématise une hiérarchie des besoins est intéressante à garder en tête, tant pour soi-même que lorsque l'on est en communication avec autrui
Quand un rouage coince, grince, grippe, une émotion vous alerte sur quelque chose qui vous chiffonne, faites une pause et demandez-vous : quel(s) besoin(s) non satisfait(s) cela pointe-t-il ? A quel étage ? Est-ce que les besoins des étages inférieurs sont satisfaits ?
De même, avec un apprenant, ou une personne avec laquelle vous êtes en communication, un enfant, essayez de comprendre où il/elle en est. Et proposez-lui des pistes.
Cela est particulièrement frappant avec de jeunes enfants : impossible de se concentrer quand on n'a rien dans le ventre et que la nuit a été trop courte, qu'un conflit relationnel avec un pair ou un parent agite, qu'une question existentielle pétrifie…

Il est essentiel de pouvoir se poser, et de nommer les besoins qui ne sont pas satisfaits.
Puis de trouver des stratégies pour les satisfaire !

En synthèse :
Ca coince ? -> PAUSE -> quels sont mes besoins ? Où en sont les besoins des autres étages de la pyramide ? -> Quelles stratégies mets-je en oeuvre pour satisfaire mes besoins, à court terme, à moyen terme, à long terme ?

Le schéma de la pyramide de Maslow peut servir de démarrage à la discussion avec les enfants zèbres. "Là, je vois que tes émotions débordent, est-ce que tu peux dire ce qui coince, que se passe-t-il pour toi, à quel étage de la pyramide cela se situe ?" Une fois que le besoin est mieux cerné, on peut parler des stratégies pour le satisfaire ;-)

Utiliser ce processus de façon régulière vous permettra d'être plus au clair par rapport à cette question de vos besoins, et au fur et à mesure, vous allez gagner en finesse d'analyse, et vos stratégies seront plus fines, puissantes et efficaces. 
Exprimer vos besoins vous permet d'accéder à une communication consciente, d'être assertif-assertive et également plus clair-e pour vos interlocuteurs, qui n'étant pas dans votre cerveau, ne peuvent deviner vos besoins :-) !
De même, vous serez mieux à même d'aider les personnes avec lesquelles vous êtes en relation, et de les rendre autonomes dans la satisfaction de leurs besoins.

Sources :
Chine Lanzemann Autocoaching pour les femmes
Abraham Maslow, Devenir le meilleur de soi même

Besoin de conseil ? Contactez Agnès Grisard